Facilitateur Livelihoods

17469-16G12153
24-Nov-20
International Role - No - Only National applicants will be considered.
1-2 Years

WORLD VISION,

ONG INTERNATIONALE CHRETIENNE CENTREE SUR L’ENFANT

Lance un avis de recrutement pour : Un (1) facilitateur en « livelihoods » (moyens de subsistance)

Localisation: : Dosso

Objectif du poste :

Faciliter la mise en œuvre, le suivi et le rapportage des activités du PINN (Programme Intégré de Nutrition au Niger), en se focalisant sur le modèle de projet « Building Secure Livelihoods » et en étroite collaboration avec le chargé du volet Nutrition, pour l’atteinte des objectifs dudit programme technique.

Taches principales

  • Coordonner, en collaboration avec le Facilitateur Nutrition, la préparation et la soumission des plans et budgets des projets techniques PINN du Team.

  • Participer activement, sous la direction du Team leader et du Manager du PINN, au Baseline et à l’évaluation périodique du programme dans les zones d’intervention du Team.

  • Assurer la disponibilité des données et informations qualitatives et quantitatives relatives aux PINN du Team pour leur insertion dans Horizon et le rapportage sur le bien-être de l’enfant ;

  • Renforcer les capacités des communautés, des OCB (Organisations Communautaires de Base), des OBF (Organisations Basées sur la Foi), des services techniques déconcentrés et des ONG locales, …etc. sur les différentes composantes des modèles de projet BSL « Building Secure Livelihoods» et CVA « Citizen Voice and Action ».

  • Prendre part activement à la cartographie et au suivi des enfants (y compris les RC et les enfants les plus vulnérables) dans les communautés pour assurer leur participation dans la mise en œuvre et au suivi des activités du projet technique Nutrition ;

  • Travailler avec le Team leader et le Coordinateur en Suivi-Evaluation, à l’élaboration des notes conceptuelles des projets en Nutrition intégrant le Livelihoods pour accroitre les ressources des programmes et faciliter l’atteinte des objectifs du TP.

  • Assurer la représentation du Team aux rencontres (cluster) et évènements liés à la nutrition et aux moyens de subsistance (agriculture, élevage, environnement, agro-business, épargne-crédit, assistance alimentaire…) au niveau communal, départemental et régional ;

Formation et Expérience

  • Avoir au minimum un diplôme de Licence en agriculture, élevage, agro-industrie, économie rurale, développement rural, planification, microfinance… ;

  • Avoir deux à trois ans d’expérience dans une position similaire au sein d’une ONG

  • Expérience en assistance alimentaire, secours d’urgence, gestion des risques et désastres

Connaissances, Aptitudes et compétences

  • Créatif et capable d’innover et de résoudre des problèmes liés à son rôle.

  • Etre capable de promouvoir un environnement de travail sain pour soi et ses collaborateurs ou l’équilibre entre vie familiale/récréative et travail est maintenu.

  • Bonnes compétences en matière de communication (écrite et orale),

  • Bonne maîtrise des langues locales (djerma…), et l’Anglais serait un atout

  • Compétences avérées et maitrise de l’outil informatique (Microsoft Office, …….)

  • Très bonne capacité d’adaptation en milieu rural et compétences en facilitation des activités au niveau communautaire.

  • Bonne expérience de travail dans des milieux d’insécurité et de conflits.

  • Sens des relations interpersonnelles très développé avec l’habilité à bâtir des relations personnelles au sein de l’équipe.

  • Savoir conduire une moto DT et avoir un Permis de conduire B.

Les candidatures doivent se faire en ligne via le site des emplois de World Vision Niger http://careers.wvi.org/job-opportunities-in-niger au plus tard le 24 novembre 2020.

World Vision garantit l'égalité des chances à tous. Les candidatures féminines et celles des personnes en situation de handicap sont vivement encouragées.

Seuls les candidats retenus seront contactés.

NB: World Vision est une organisation focalisée sur l’enfant, par conséquent tout acte de candidature emporte engagement à respecter la politique de protection de l’enfant adoptée par l’institution. Aussi tout antécédent (action, coaction, ou complicité) relatif à la violence sur enfant ou aux mauvais traitements infligés à un enfant est une cause de rejet systématique du dossier du candidat en question.