Coordinateur Projet - Nutrition

17577-14N17146
Niamey
06-Dec-20
International Role - No - Only National applicants will be considered.
1-2 Years

WORLD VISION,

ONG INTERNATIONALE CHRETIENNE CENTREE SUR L’ENFANT

Lance un avis de recrutement pour : Un Coordinateur de Projet-Nutrition

Localisation: : Zinder

Objectif du poste :

Le coordinateur de ce projet assurera la planification, la coordination et la mise en œuvre de toutes les activités rentrant dans le cadre de la nutrition, en veillant au respect des délais, des objectifs de performance, des normes techniques, et des directives du donateur (UNICEF).

Responsabilités majeures

  • Coordonner et diriger la planification, la mise en œuvre, l’évaluation des activités et fixer des objectifs de performance garantissant le respect des normes techniques et directives du donateur,

  • Mettre en place des partenariats solides avec de multiples parties prenantes internes et externes (ministère de la Santé publique, Cluster Santé, Nutrition et équipes de terrain de World Vision, districts sanitaires, organisations locales, associations locales etc…) pour une coordination efficace des activités du projet

  • Gérer la subvention conformément aux documents de conception du projet pour répondre aux exigences de l’UNCEF,

  • Élaborer des plans de travail et s'assurer que la mise en œuvre suit le plan de travail convenu, avec le soutien du Gestionnaire du Programme intégré Santé et Nutrition.

  • Préparer des rapports réguliers pour le bailleur de fonds conformément au calendrier des rapports, suivre l'avancement du projet par rapport aux objectifs et aux résultats attendus, et assurer l'intégration des thèmes transversaux dans la mise en œuvre du projet.

  • Coordonner la mise en œuvre des approches suivantes du projet : ANJE, Approche Grands-Parents, Approche Counseling ciblé et chronométré(CCC)/TTC, approche Hommes et Chefs Religieux champions

  • Contrôler et suivre les dépenses financières réelles par rapport au budget et assurer une gestion et une utilisation appropriées des ressources financières.

  • Travailler en étroite collaboration avec le département « Finances » pour préparer les rapports financiers dans les délais et en conformité avec le contrat et les règlements du bailleur de fonds

  • Représenter Vision Mondiale et le projet dans les réunions/Fora organisés au niveau régional, département et ou district.

Formation et Expérience

  • Avoir au minimum un diplôme Bac+3 ou 4 en Nutrition et une expérience avérée d’au moins trois ans dans la coordination et la mise en œuvre des activités de Santé-Nutrition,

  • Avoir de préférence un Master II en Nutrition Humaine ou Diététique,

  • Expérience de travail avec le Ministère de La Santé Publique, les agences des Nations Unies notamment l’UNICEF, PAM, UNHCR…serait un atout ;

  • Expérience de la gestion axée sur les résultats ou d'outils de gestion similaires.

Connaissances, Aptitudes et compétences

  • Expérience avérée de travail dans des contextes humanitaires complexes,

  • Avoir une expérience en matière de planification, coordination et suivi-évaluation des projets de Santé-Nutrition

  • Excellentes compétences analytiques et organisationnelles,

  • Avoir l’esprit d’initiative pour promouvoir les réseaux et identifier les opportunités.

  • Avoir l’esprit d’équipe, de partage de connaissances, d’apprentissage continu.

  • Maitrise du pack Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook etc.)

  • Excellente maitrise du Français et de l’Anglais (parlé, lu, écrit)

  • Etre capable de voyager fréquemment, de travailler en milieu rural et dans des situations instables;

Les candidatures doivent se faire en ligne via le site des emplois de World Vision Niger http://careers.wvi.org/job-opportunities-in-niger au plus tard le 6 décembre 2020.

World Vision garantit l'égalité des chances à tous. Les candidatures féminines et celles des personnes en situation de handicap sont vivement encouragées.

Seuls les candidats retenus seront contactés.

NB: World Vision est une organisation focalisée sur l’enfant, par conséquent tout acte de candidature emporte engagement à respecter la politique de sauvegarde de l’enfant et de l’adulte bénéficiaire adoptée par l’institution. Aussi tout antécédent (action, coaction, ou complicité) relatif à la violence sur enfant ou aux mauvais traitements infligés à un enfant est une cause de rejet systématique du dossier du candidat en question.

Niamey, le 23 novembre 2020.