This job is no longer available.

You can view related vacancies or set-up an email alert notification when similar jobs are added to the website using the buttons below.

Analyste des Correspondances

9294-09N26135
Niamey
26-Jan-18

NIGER

Avis de recrutement

WORLD VISION,

ONG INTERNATIONALE CHRETIENNE

CENTREE SUR L’ENFANT

Lance un avis de recrutement pour:

Position: Analyste des Correspondances (1)

Localisation: Niamey

Mission.

Soutenir les Opérations du Parrainage du Bureau National à contrôler qualitativement le flux des correspondances entre l'enfant et son parrain dans le temps.

Profil:

Formation et Expérience:

  • Avoir au minimum Bac + 3 en Anglais, Sciences Sociales ou un diplôme équivalent

  • avoir un très bon niveau en Anglais.

  • Avoir au moins un an d’expérience dans l’analyse des correspondances.

Aptitudes personnelles:

  • Capacité à parvenir des résultats et à des services de qualité,

  • grande capacité de gérer la confidentialité,

  • faire preuve d’intégrité et de sens de responsabilité,

  • être proactif,

  • respect des normes et procédures en matière d’expédition et du dispatch des courriers,

  • grande capacité de communication,

  • grande capacité de production périodique et régulière de rapports,

  • excellentes aptitudes dans la gestion des relations interpersonnelles, la gestion organisationnelle et la gestion du temps,

  • une grande sensibilité pour le bien-être et la protection des enfants,

Les dossiers de candidatures, adressés au Directeur National, composés d’une lettre de motivation et d’un CV doivent se faire en ligne via le site des emplois de World Vision Niger http://careers.wvi.org/job-opportunities-in-niger au plus tard le 26 Janvier 2018.

World Vision garantit l'égalité des chances à tous. Les candidatures féminines et celles des personnes en situation de handicap sont vivement encouragées.

NB: World Vision est une organisation focalisée sur l’enfant, par conséquent tout acte de candidature emporte engagement à respecter la politique de protection de l’enfant adoptée par l’institution. Aussi tout antécédent (action, coaction, ou complicité) relatif à la violence sur enfant ou aux mauvais traitements infligés à un enfant est une cause de rejet systématique du dossier du candidat en question.